AccueilPassion animaleCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les parasites externes

Aller en bas 
AuteurMessage
Gibidoune
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 16/07/2009
Age : 36
Localisation : Plaisance

MessageSujet: Les parasites externes   Lun 17 Aoû - 10:25

Les puces
Description :

La puce est un petit insecte foncé de couleur brun rougeâtre. Elle mesure de 1 à 4 millimètres et son corps est aplati. Elles se nourrissent du sang de l’animal et vivent dans son environnement. Les larves de puces peuvent vivre jusqu’à 200 jours sans son hôte.

Symptômes :
Les puces provoquent de l’inconfort, des démangeaisons, des pertes de poils par grattage excessif, de l’anémie et elles peuvent transmettre certaines maladies comme le typhus et le vers solitaire.

Moyens de lutte et traitements :
Pour prévenir une infestation de puce chez un animal on peut leur faire porter des colliers anti-puces, mais ces derniers ne sont pas efficaces à 100 pour 100. Certains autres moyens de lutte existent a titre préventifs comme des gouttes a mettre dans le cou ou des pilules prescrites par le vétérinaire a donner une fois par mois.

Si votre animal est déjà infesté de puce, il faut traiter l’animal et la maison. Il faut commencer par laver le chien avec un shampoing insecticide prévu à cet effet, il existe aussi des produits en vaporisateur. Il faut passer l’aspirateur partout pendant plusieurs jours, sur les divans, les tapis, le lit du chien, les coussins… Il est aussi préférable de vaporiser toute la maison avec un insecticide contre les puces.

Les sarcoptes
Description :

Les sarcoptes sont des acariens microscopiques dont les femelles se nourrissent de sang. Les démangeaisons proviennent principalement du fait que la femelle creuse des sillons sous la peau pour y pondre des œufs. Les sarcoptes peuvent attaquer les chiens de toutes races et de tout âge. C’est un parasite qui est aussi transmissible à l’homme et certains autres animaux.

Symptômes :

Les sarcoptes provoquent des croûtes sableuses surtout au niveau des oreilles, du ventre et des coudes de l’animal. Les démangeaisons provoquées sont intenses, ce qui provoque des pertes de poils et des lésions dues au grattage et au léchage. Ces parasites s’attrapent par contact avec un autre animal infecté ou son environnement.

Traitements :
On peut traiter une infestation de sarcopte, mais cela est très long. Il faut donner des bains fréquents et frictionner l’animal avec une lotion acaricide pendant plusieurs semaines. Il faut traiter avec un spray acaricide les coussins, divans, lits… Il existe plusieurs espèces de sarcoptes, les traitements peuvent varier selon ces espèces, il est donc important de consulter un vétérinaire qui diagnostiquera le parasite grâce a un prélèvement des tissus affectés.

Demodex
Description :

Cet acarien vit sur tous les chiens, ils vivent normalement en symbiose avec leurs démodex. Parfois les conditions changent, et l’équilibre de l’épiderme du chien se brise, ce qui laisse les demodex proliférer en trop grand nombre. Ces acariens vivent dans lies follicules des poils, ce qui rend ce parasite très difficile à tuer. Il existe 2 formes d’infestation de demodex, localisé ou généralisé. Les demodex sont transmis aux chiots après la naissance par leur mère et ce n’est pas contagieux.

Symptômes :

Image de demodex généralisé provenant du site http://www.thepetcenter.com/exa/dem.html
Les demodex causent des pertes de poils, des lésions rouges croûteuses et des démangeaisons.

Traitements :
S’il s’agit d’une infestation localisée, elle devrait partir d’elle-même ou bien on peut mettre un insecticide en gel sur les parties affectées. Si c’est généralisé il faut consulter un vétérinaire qui prescrira un antiparasitaire oral, des antibiotiques et des bains thérapeutiques. Il se peux que vous ayez a appliquer un insecticide une fois par jour. Cet insecticide brise les poils pour atteindre les parasites, ce qui fait paraître les lésions et les plaques pires qu’elles ne le semblent pour un certain temps.

Les cheyletiella
Description :

Les cheyletiella sont des acariens microscopiques qui vivent sous la peau du chien. Ils sont transmis par contact avec un animal infecté ou son environnement.

Symptômes :

Ils provoquent des irritations cutanées, des démangeaisons, des pertes de poils, des pellicules et un épaississement de la peau. Les symptômes se produisent le plus souvent sur le dos de l’animal. On peut diagnostiquer ce parasite par des échantillons de tissus et les regarder au microscope à la recherche de l’acarien. L’homme peut être affecté temporairement par les cheyletiella, mais ce n’est jamais très grave et ne dure pas très longtemps.

Traitements :
Il est conseillé de consulter un vétérinaire qui prescrira un insecticide approprié pour ce type de parasite. Il est important de traiter l’animal et son environnement.

Les aoûtats

Description :

C’est un acarien rouge qui mesure environ 3 millimètres de long. Il s vivent au niveau du sol dans la nature et ils parasitent les animaux a sang chaud qui ont le malheur de passer près d’eux. Ils ont besoin d’un hôte seulement pour la reproduction, le reste de leur vie se passe dans la nature. Ils se nourrissent de peau et de lymphe (partie liquide du sang qui ne contient pas de globules rouges).

Symptômes :
Au début il y a apparition de papules rouges sur la peau, après 24 heures des démangeaisons intenses apparaissent et elles peuvent durer jusqu’à une semaine. Les zones affectées sont surtout les doigts, les aisselles et les oreilles. Des complications peuvent survenir, provoquant de la fièvre et une possibilité de paraphlébite si les parasites se situent près de veinules.

Traitement :
Il est recommandé de consulter un vétérinaire. L’animal devra être lavé avec un champoing insecticide et il sera peut être nécessaire qu’il reçoive des anti-inflammatoires pour calmer les démangeaisons et la douleur.

Les poux
Description :

Les poux sont des insectes sans ailes, plats et mesurent 2 à 4 millimètres de long. Il en existe plusieurs espèces, ceux qui affectent les chiens sont normalement spécifiques à cette espèce, mais en cas d’absence de leur hôte, les poux peuvent temporairement affecter d’autres animaux ainsi que l’homme. Selon les variétés de poux ils peuvent se nourrir soit de peau, de pellicules ou de sang. Ces bestioles pondent des œufs qu’ils collent à la base des poils.

Symptômes :
Ils causent des irritations et des démangeaisons. L’animal peut se gratter au point d’en perdre du poil. Les poux se transmettent par contact avec un animal infesté et son environnement.

Traitements :
Il est possible de se débarrasser des poux avec des sprays, des shampoings ou des médicaments prescrits par un vétérinaire.

Les tiques
Description :

Les tiques sont des acariens de grande taille. Il en existe aussi plusieurs espèces. Les adultes se reproduisent au sol et cherchent un hôte pour se nourrir. Les tiques se trouvent partout dans la nature, ils attendent qu’un animal passe par là et ils s’y accrochent.

Symptômes :
Les tiques peuvent transmettre des maladies telles que la maladie de Lyme, la peste porcine (seulement chez les cochons), le virus du Nil, la coxiellose et diverses viroses. Les tiques ont des pièces buccales qu’elles enfoncent dans la peau et sont difficiles à retirer. Il faut donc retirer la tique avec une très petite pince le plus près de la peau de l’animal possible. Il faut éviter de comprimer l’abdomen de la tique sinon cela provoque le reflux de salive du parasite. La salive de la tique contient des bactéries, de potentiels virus et cause souvent des réactions allergiques. Il ne faut pas non plus appliquer de produits tels que de l’éther, de l’alcool ou de l’huile sur la tique car elle régurgitera elle-même de la salive en se sentant agressée. Il faut s’assurer d’avoir retiré les pièces buccales de la peau et bien désinfecter pour éviter les infections.

Traitements :
Pour prévenir les infestations de tique, on recommande d’inspecter les animaux au retour d’une balade à l’extérieur et de les traiter avec des produits anti-puces et anti-tiques régulièrement (spray, shampoing, gouttes dans le cou ou colliers). Si l’animal est déjà infecté on peut retirer les tiques manuellement ou effectuer des bains ou asperger l’animal avec un spray acaricide.

Les asticots
Description :

Les asticots sont en fait le stade larvaire de la mouche. On peut les reconnaître facilement, ce sont de petits vers blanc et rond. La femelle mouche va pondre ses œufs dans la fourrure emmêlée, souillée de sang, de selles ou de pus et elle peut aussi pondre dans les blessures ouvertes.

Symptômes :
Les larves provoqueront des infections dans les blessures et des lésions de la peau. Les laves sont facilement visibles à l’œil nu et feront persister des infections tant qu’elles seront dans une blessure ou dans la fourrure.

Traitements :
Il faut consulter un vétérinaire car les plaies doivent êtres bien nettoyés. Les asticots peuvent êtres éliminés avec de l’eau oxygénée et il faut bien désinfecter toutes les plaies et lésions avec un antiseptique. À titre de prévention, il est recommandé de couper les poils autour de l’anus et des parties génitales, cela empêchera les selles d’y adhérer et d’ainsi attirer les mouches.

Références :
www.marvistavet.com
Wikkipedia
[url=http//Cani-wap.chez-alice.fr]http//Cani-wap.chez-alice.fr[/url]
www.peteducation.com
J’aime et je soigne mon chien, Dr Fogle, Bruce, 1993, Sélection du Readers Digest (Canada) Limité, Montréal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gibidoune.deviantart.com/
 
Les parasites externes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les mammifères :: Le chien :: Maladies et traitements-
Sauter vers: