AccueilPassion animaleCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La culture des champs avec les chevaux

Aller en bas 
AuteurMessage
Gibidoune
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 16/07/2009
Age : 36
Localisation : Plaisance

MessageSujet: La culture des champs avec les chevaux   Sam 26 Sep - 0:26


Dans le temps de nos grands-parents et arrières grands-parents, la culture des champs était faite à l’aide de chevaux. Aujourd’hui tout est motorisé et fonctionne grâce aux tracteurs et à l’a puissance d’un moteur. Certaines personnes ont conservés un intérêt pour l’agriculture traditionnelle et ont décidés d’adopter cette façon de faire pour subvenir à leur famille.

C’est le cas de la Ferme Lescaut. Les propriétaires, Michel Boulianne et Linda Letouillier, ont pratiqués l’agriculture traditionnelle sur leur ferme pendant un long moment. Ils font aussi l’élevage de chiens de berger belge depuis 30 ans. Ils m’ont donnés la permission d’utiliser certaines informations sur leur site internet pour vous faire connaître ce que sont le travail de la terre et la culture des champs avec les chevaux. Voici un lien vers leur site : Ferme Lescaut

Comme mon domaine d’étude à été l’agriculture, je vais ajouter mon propre savoir sur la culture des champs en plus des information relatives au travail des chevaux trouvées sur le site de la ferme Lescaut. Je ferai une description du travail au champs, le pourquoi on doit faire telle ou telle action, la machinerie utilisé avec les chevaux à gauche, la machinerie moderne qui la remplace aujourd’hui à droite, etc…

Donc pour commencer, les actions à apporter au printemps dans le cas des grandes cultures.

Printemps
Au printemps, on commence par passer une herse à disque sur la terre qui a été labouré l’automne précédent. Elle sert à ameublir la terre, elle brise les mottes de terres compactées et coupe les résidus végétaux enfouis. Ensuite il faut passer une herse à ressort qui défait la terre en plus petites mottes, elle soulève le sol et fait remonter les résidus de végétaux à la surface afin que le soleil les fasse bien mourir. Pour bien égaliser le sol et terminer le travail de la herse à ressort, on passe ensuite une herse à finir. Le semoir est un instrument qui sert à planter les graines de façon mécanique. On passe généralement le semoir après avoir préparé la terre. Il ne reste plus qu’à attendre que les plantes poussent (blé, orge, avoine, maïs, soya…)

Herse à disque


Herse à ressort


Herse à finir


Semoir



Été
En été, c’est le temps des foins! Il faut le couper, le sécher le ramasser et l’entreposer. La coupe du foin se fait à l’aide d’une faucheuse. Ensuite le foin est remué avec le faneur pour accélérer le temps de séchage. Les faneurs modernes forment des andains qui facilitent le ramassage du foin par la presse. Je vais vous parler de la presse à balle brièvement, car dans le temps de nos grands parents ils ne faisaient pas de balles de foins, ils entreposaient le foin sans l’attacher. Donc la presse à balle ramasse le foin, le compacte et l’attache avec des cordes. Il y a 3 types de presse à balle, elles se différencient par la forme des balles de foin qu’elles produisent. Il y a la petite balle carrée, la grosse balle ronde et la grosse balle carrée.

Faucheuse


Faneur


Presse à balles (de gauche à droite, presse à petites balles carrées, presse à grosses balles rondes, presse à grosses balles carrées)


Quand le foin est coupé et fané, on le met dans un chariot à foin, même chose pour les balles pressées. Ces chariots servent à transporter le foin jusqu’à la grange pour l’entreposer. Dans l’ancien temps, le foin était entreposé libre dans la grange, aujourd’hui, seule les petites balles carrées sont entreposés dans la grange (exception pour les fermes ayant une rampe permettant aux tracteurs d’aller chercher les grosses balles dans la grange et ayant un plancher de grange assez solide pour supporter le poids du tracteur et de plusieurs dizaines de grosses balles). Les grosses balles sont soit entreposées dans des hangars ou recouverts de plastique. Veuillez noter qu’une balle ronde pèse de 200 à 600 kg.

Chariot à foin


Balles de foin (petites balles carrées, grosses balles rondes enrobées, grosses balles carrées)


Automne
À l’automne, c’est le temps de la moisson, il faut récolter les grains des graminées telles que l’avoine, l’orge, le blé, le maïs (communément appelé blé d’inde au Québec). Pour ramasser ces grains, on utilisait autrefois une moissonneuse-lieuse. Cette machine coupait la partie de la plante contenant les grains. Après on utilisait le batteur a grain qui séparait les grains de la plante, puis les impuretés étaient séparés des grains grâce au crible à grain. Ensuite ils étaient entreposés. Je me souviens que ma grand-mère entreposait l’avoine pour ses vaches dans un grand carreau en bois dans le hangar a machinerie. Il contenait assez d’avoine pour nourrir les vaches tout l’hiver. La tige de la plante était récupéré pour faire de la paille, elle était entreposée dans la grange et étalé sous les animaux pour les garder propres et leur fournir plus de confort. Aujourd’hui, la moisson est faite à l’aide d’une moissonneuse-batteuse. Elle fait tout, elle coupe la plante, sépare les grains, crible les grains et rejette la paille qui sera pressée avec la presse à balle.

Moissonneuse-lieuse


Batteuse stationnaire


Moissonneuse-batteuse moderne


Les animaux produisent des excréments qui sont très riches en nutriments pour les plantes. Donc il est important d’utiliser cette source de fertilisant peu coûteux pour engraisser les champs. Pour ce faire, on utilise un épandeur à fumier. Une fois les champs récoltés et le fumier épandu, on retourne la terre au moyen d’une charrue. Cela sert à l’aérer et à incorporer le fumier et les résidus végétaux à la terre pour maximiser la fertilisation.

Épandeur à fumier


Charrue


Hiver
L’hiver au Québec il neige et le sol gèle. Il est donc impossible de pratiquer la culture des champs. C’est donc le bon moment pour les agriculteurs « d’aller au bois »! C’est-à-dire d’aller couper le bois qui servira à chauffer la maison, à construire ou réparer des bâtiments. Bien sûr, le bois coupé un hivers sert à chauffer la maison l’hivers suivant car il nécessite une période de séchage pour bien brûler. Le bois coupé pour le chauffage est transporté dans une voiture ou un sleigh.

Transport du bois


La ferme Lescaut utilise d’autres instruments tirés par des chevaux comme des voitures à 4 roues, un banneau à bascule, un berlot 4 place et un « scraper à neige » (prononcé scrépeur à neige au Québec) qui est l’ancêtre du déneigeur.

Voiture 4 roues


Banneau à bascule


Berlot 4 places


Scraper à neige


Je ne parlerai pas de la culture maraîchère car je n’y connais pas grand-chose, mais je vous mets ici les photos des outils utilisés avec les chevaux.

Sarcleur ou grebbeur


Herse à ressort à manchons ajustables


Herse à finir à manchons ajustbles


Renchausseur à patate (pomme de terre)



Un gros merci à la ferme Lescaut pour tous ces beaux renseignements et les photos superbes!
Ferme Lescaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gibidoune.deviantart.com/
 
La culture des champs avec les chevaux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autres animaux de compagnie :: Autres animaux :: Les chevaux-
Sauter vers: